Reading group

Début 2021, l’axe Histoire du politique met en place un « reading group ». Coordonné par Laura Carter et John-Erik Hansson, il permet aux membres du LARCA d’échanger autour de publications récentes dans le domaine des études historiques sur les mondes anglophones des 18-21è siècles. Le « reading group » se réunit quatre fois par an (deux fois par semestre), chaque séance se concentrant sur un ouvrage.

In early 2021, the LARCA history research group launched a reading group. Co-organised by Laura Carter and John-Erik Hansson, it gives LARCA members an opportunity to engage collectively with new research in the modern history of the English-speaking world(s) (18th-21st centuries). The reading group convenes four times a year (twice per term), with each session focusing on one book.

Coordonné par Laura Carter et John-Erik Hansson

Programme 2021/2022

En 2021/22, toutes les sessions du « reading group » ont lieu en mode hybride, dans la salle 830 du bâtiment OdG, LARCA, et via zoom. Toutes les membres du LARCA souhaitant participer à une session doit contacter Laura Carter ou John-Erik Hansson pour avoir accès au livre et/ou au lien zoom. Nous rassemblons également des critiques récentes des livres à lire à l’avance afin de stimuler la discussion, disponibles ici (via Dropbox).

For 2021/22, all reading group sessions will take place in hybrid mode, in salle 830 building OdG and online via zoom. Any members of LARCA wishing to participate in any session should contact Laura Carter or John-Erik Hansson for access to the book and/or zoom link. We also collect recent reviews of the books to be read in advance in order to stimulate discussion, available here (via Dropbox).

Session 1, 11 October 2021 15h30-17h: Jeremy Zallen, American Lucifers: The Dark History of Artificial Light, 1750–1865 (2019). Presenter: Laura Carter


Session 2, 6 December 2021 17h30-19h: Julia Laite, The Disappearance of Lydia Harvey: A True Story of Sex, Crime and the Meaning of Justice (2021). Presenter: Mathias Kulpinski 


Session 3, 31 January 2022 17h30-19h: Roxanne Dunbar-Ortiz, Not “A Nation of Immigrants”: Settler Colonialism, White Supremacy, and a History of Erasure and Exclusion (2021). Presenter: Clara Sebastiani


Session 4, 21 March 2022 17h30-19h: Mark Philp, Radical Conduct: Politics, Sociability and Equality in London 1789-1815 (2020). Presenter: Pauline Hortollan


Programme 2020/2021

14 juin 2021, 17h30 à 19h: Rob Waters, Thinking Black: Britain, 1964-1985

Séminaire doctoral 2020-2021

Parcours : Histoire du politique, mondes anglophones
LARCA-UMR8225 / ED131
Une heure (ou deux), une œuvre

Au cœur de chaque séance (lundi 10-11h30), une présentation d’un ouvrage (paru ou à paraître) et un échange axé sur les questions méthodologiques, historiographiques et les sources, entre autres.

Ce séminaire s’adresse en priorité à l’ensemble des doctorants engagé.e. s dans une thèse en civilisation/histoire des mondes anglophones, mais il est ouvert à tou.te.s les doctorant.e.s de l’ED 131 ainsi qu’aux étudiant.e.s de M2 intéressé.e.s.


15 février

Paul Schor (Université de Paris, LARCA)
“De Compter et classer à Counting Americans. Retour sur une thèse américaniste : de la conception à la traduction américaine

Autour de :
– Paul Schor, Compter et classer. Histoire des recensements américains, Paris, EHESS, coll. « En temps et lieux », 2009, 383 p.
– Paul Schor, Counting Americans: How the US Census Classified the Nation, Oxford University Press, 2017.

En complément, à lire en amont de la séance :
– Manfred Berg, Paul Schor et Isabel Soto, “The Weight of Words: writing about race in the United States and Europe”, The American Historical Review, 119 (3), June 2014, p. 800-808. Disponible en ligne gratuitement : https://academic.oup.com/ahr/article/119/3/800/13370

8 mars

Ariane Fennetaux (Université de Paris, LARCA)
“From Material Culture Studies to the Material Turn. Objects and History / Her-story in the English speaking world

The session will mostly revolve on: Burman, Barbara and Ariane Fennetaux. The Pocket: a Hidden History of Women’s Lives 1660-1900. London & New Haven: Yale University Press, 2019.

Associated reading :
– McClung Fleming, Edward. « Artifact Study; A Proposed Model ». Winterthur Portfolio 9 (1974): 153‑73.
– Prown, Jules David. « Mind in matter: an introduction to material culture theory and method », Winterthur Portfolio 17.1 (Spring 1982): 1‑19.
-Riello, Giorgio. A Foot in the Past. Consumers, Producers and Footwear in the Long Eighteenth Century. Oxford: Oxford University Press, 2006 (Introduction)
– Thatcher Ulrich, Laurel. « Of Pens and Needles: Sources in Early American Women’s History». The Journal of American History 77. 1 (1990): 200‑207.

12 avril

Aurélie Godet (Université de Paris, ICT)
« Ecrire l’histoire du carnaval de La Nouvelle-Orléans dans la longue durée (XVIIIe-XXI siècle) : questionnements méthodologiques et ébauches de réponses »

Autour de :
Festive City: The Politics of Playin New Orleans, 1718-2018 (en préparation chez un éditeur américain)

Lecture complémentaire :
– Aurélie Godet, ‘Behind the Masks, The Politics of Carnival’, Journal of Festive Studies, vol. 2, n°1 (automne 2020), 1-31, en ligne @ https://ict.u- paris.fr/file/178646/download?token=iPFi1pz_.

3 mai

Ariane Mak (Université de Paris, LARCA)
“Saisir les mondes miniers en guerre : histoire sociale, histoire orale, histoire des enquêtes”

Autour de :
– Ariane Mak, “‘C’est très drôle un Bevin Boy qui joue au mineur’. Humour au travail et masculinités dans les bassins miniers britanniques en guerre”, Le Mouvement social, n°274, 2021, p. 169-193.
– Ariane Mak, “Enquêteur ou espion? Une organisation de recherche aux prises avec la défiance (le Mass Observation (1939-1945)”, Tracés. Revue de sciences humaines, n°31, 2016, p. 43-66.

17 mai

Allan Potofsky (Université de Paris, LARCA) et Colin Jones (professeur invité à l’Institut d’Etudes avancées de Paris.
Autour de l’histoire urbaine de Paris : l’approche anglo-américaine

Autour notamment de :
-Allan Potofsky, Constructing Paris in the Age of Revolution, Palgrave, 2009 et de son ouvrage à paraître ‘Paris is the World.’ Paris as Rome, Paris as Babylon, the Seventeenth and Eighteenth Centuries.
– Colin Jones, Paris : Biography of a City, Viking, 2005

14 juin

Hélène Quanquin (Université de Lille/ CECILLE)
Autour de : Men in the American Women’s Rights Movement, 1830-1890: Cumbersome Allies, Routledge, 2020.

En commun

Cette rubrique présente les travaux et projets communs aux membres de l’axe “histoire du politique”. Elle comprend les comptes rendus des séminaires de l’axe, du séminaire doctoral et de l’atelier de lecture (reading group) ainsi que les annonces de projets collectifs (école d’été “Races, Empires, Couleurs”).